© Henri Pornon

Les Grandes Ourses de France et la Petite Ourse de Normandie

 

La constellation de la Grande Ourse en Bourgogne

 

C’est un petit fascicule (François Vogade, Vézelay : symbolisme et ésotérisme), présentant la Basilique de Vézelay (Yonne) qui m’a pour la première fois mis sur la piste de ces constellations d’église : il mentionnait le rattachement de Vézelay à une constellation d’églises romanes bourguignonnes représentant la Grande Ourse. Il évoquait deux autres constellations similaires en Auvergne et en Normandie, que je présenterai dans la suite de cette page.

 

Voici tout d’abord la constellation de la Grande Ourse (source : Wikipedia)

 

6 des 7 sites de cette constellation bourguignonne sont encore aujourd’hui des églises anciennes remarquables de Bourgogne : Basilique Sainte-Marie Madeleine de Vézelay, Basilique Saint-Andoche de Saulieu, église Saint-Laurent d’Arnay-le-Duc, Cathédrale Saint-Lazare d’Autun, Basilique Notre-Dame de Beaune et Cathédrale Saint-Vincent de Châlon sur Saône. La septième, l’église Saint-Georges de Quarré-les-Tombes n’est aujourd’hui plus romane. Même s’il n’est pas certain que l’église actuelle soit positionnée sur l’ancienne église romane, ce site a une riche histoire, dont témoignent les sarcophages anciens qui ont été placés autour de l’église actuelle. Voici le résultat de la localisation des 7 églises formant la constellation bourguignonne. On remarquera que cette constellation est orientée vers le Nord-Ouest et que le quadrilatère est déformé par rapport à la constellation. L’église de Châlon-sur-Saône est-elle réellement le 4ème sommet du quadrilatère ? En cherchant un point mieux positionné par rapport aux 3 autres, on constate que le Prieuré de Couches donne une figure de constellation plus cohérente. Signalons enfin que l’Abbaye de la Pierre qui Vire, située entre Saulieu et Quarré-les-Tombes, n’est pas très loin de la figure géométrique.

 

 

 

 

La constellation de la Grande Ourse en Auvergne

J’ai ensuite entrepris de localiser les sites de la constellation auvergnate : il n’y a aucun doute pour les 5 églises de Saint Nectaire, Sainte-Austremoine d’Issoire, Saint-Julien de Brioude, La Chaise-Dieu (église abbatiale) et Saint-Jean d’Ambert, ainsi que pour l’église abbatiale de Meymac dans la Corrèze, mais il y a un doute pour l’église Saint-Joseph de la Bourboule, qui date du XIXème siècle et a remplacé une ancienne chapelle dont on sait peu de choses. On notera que cette constellation est orientée est-ouest et elle semble plus proche de la forme de la Grande Ourse que la constellation bourguignonne.

 

 

 

La constellation de la Grande Ourse en Normandie

J’ai enfin entrepris de localiser les sites de la constellation normande, également orientée est-ouest. Cette constellation a été plus difficile à rétablir, car l’auteur mentionnait des sites et églises difficiles à retrouver. Ainsi, j’ai pu retrouver l’église abbatiale de Fécamp, qui est manifestement décalée par rapport à la constellation de la Grande Ourse et qui est évoqué par d’autres dans une constellation normande de la Petite Ourse qui fait également débat (voir infra).

En cherchant un site susceptible de remplacer Fécamp dans la constellation de la Grande Ourse, je suis tombé sur l’Abbaye de Montivilliers, dans les environs du Havre, qui est effectivement un site ancien important de l’histoire chrétienne de la Normandie. 5 sites historiques ont également pu être identifiés : les Trois-Pierres (église Saint-Pierre), la Trinité du Mont (église de la Sainte-Trinité), les abbayes de Saint-Wandrille, Saint-Pierre de Jumièges et Saint-Georges de Boscherville. J’ai eu un peu plus de mal à retrouver le dernier site. L’auteur indiquait Saint-Mellier, il fallait lire Saint-Hellier et cela nous conduit dans la commune de Barentin ou deux sites peuvent présenter un intérêt : la Chapelle Saint-Hellier, retenue dans le tracé de la constellation, et l’église Saint-Martin. Signalons enfin que l’abbaye cistercienne du Valasse, située entre les Trois Pierres et la Trinité, n’est pas très loin de la figure géométrique.

 

On remarquera que ces trois constellations ne ressemblent que de façon approximative à la constellation stellaire originale et ne sont pas toutes orientées de la même façon (Est/Ouest pour Auvergne et Normandie, Sur-Est / Nord-Ouest pour Bourgogne).

 

La constellation de la Petite Ourse en Normandie

On peut réutiliser les sites formant le quadrilatère de la Grande Ourse normande, ainsi que l’église de la Sainte-Trinité pour construire les 5 premiers sommets d’une Petite Ourse normande, le 7ème et dernier étant l’église abbatiale de Fécamp, mais je n’ai pas trouvé d’église ou d’abbaye significative dans le secteur ou devrait se trouver le 6ème point (entre les villages de Goderville et Bretteville-du-Grand-Caux). A noter que cette constellation est également orientée est-ouest.  

Constellation de la Grande Ourse (Source Wikipedia)

La Grande Ourse bourguignonne (Cartographie Open Street Map)

La Grande Ourse auvergnate (Cartographie Open Street Map)

La Grande Ourse et la Petite Ourse normandes

(Cartographie Open Street Map)

Constellation de la Petite Ourse (Source Wikipedia)