© Henri Pornon

Les figures géométriques identifiées sur Istanbul

Istanbul est une ville d’histoire ancienne. Byzance est fondée par les grecs au VIIème siècle avant Jésus-Christ, et à ce titre, participe à l’histoire des civilisations de la Grèce et de la Rome antique. Elle est rebaptisée Constantinople par l’empereur Constantin en 330 après Jésus-Christ et reste la capitale de l’Empire Romain d’Orient (chrétien) jusqu’à sa chute en 1453. Elle reste ensuite la capitale de l’Empire Ottoman (musulman) jusqu’en 1923, date à laquelle elle perd son statut de capitale de la nouvelle République Turque au profit d’Ankara. Elle est rebaptisée Istanbul en 1930. Même si les lieux sacrés sont majoritairement des mosquées et des tombeaux de dignitaires de l’Empire Ottoman, le culte chrétien s’est maintenu à Istanbul et représente environ 10% des lieux sacrés référencés.

 

Territoire étudié

Un rectangle de 24km * 16 km centré sur Istanbul

Les figures identifiées sont dans un rectangle de 16 km * 14 km centré sur Istanbul

Superficie

384 km2 au total, 224 km2 pour la zone concernée par les figures

Sources

Open Street Map, Google Map et Google Earth, il n’a à ce jour pas été possible de fiabiliser les données à partir de visites sur le terrain, mais l’auteur espère pouvoir le faire dans le futur.

Nombre de points géolocalisés

1545 points géolocalisés, dont 1200 environ dans la zone concernée par les figures

Système de projection d’affichage

ED50 (EPSG-2207) / Turquie entre 28°30'E and 31°30'E

Type de points

1420 mosquées et mausolées associés à l’Islam, 119 points associés au culte chrétien, 6 synagogues

Figures remarquables identifiées

3 ensembles de figures ont été identifiés, tous dans le même secteur et sont presque superposables.

Un ensemble de 4 Sceaux de Salomon concentriques et centrés sur la Mosquée Aksemsettim

Un ensemble homogène de 8 triangles équilatéraux, dont deux forment un Sceau de Salomon centré sur la Mosquée Muradiye, deux forment un losange mystique centré sur la Mosquée Aksemsettin

Une figure de moindre importance, formée par 3 triangles équilatéraux adjacents.