Shiraz (Iran)

© Henri Pornon

Les figures géométriques identifiées sur Shiraz (Iran)

De même qu’Ispahan, Shiraz est l’une des plus anciennes villes d’Iran. Son existence est attestée dès l’époque de la dynastie Sassanide au IVème siècle après JC. Elle a été la capitale de la Perse au XVIIIème siècle, sous la dynastie Zand, après Ispahan et avant que la dynastie des Qajars déplace la capitale à Téhéran. Ces trois villes sont considérées aujourd’hui comme les trois capitales culturelles et artistiques de l'Iran.

 

Territoire étudié

Rectangle de 40 * 21 km de côté autour de Shiraz, faisant un angle de 40° par rapport au nord. Les figures sont toutes dans un rectangle de 20 * 14 km.

Superficie

840 km2 au total, 280 km2 pour la zone concernée par les figures

Sources

Open Street Map, carte touristique et guide touristique, Google Map, Google Earth : il n’a à ce jour pas été possible de fiabiliser les données à partir de visites sur le terrain, mais l’auteur espère pouvoir le faire dans le futur.

Nombre de points géolocalisés

247 points géolocalisés au total, dont 180 dans la zone concernée par les figures

Système de projection d’affichage

EPSG 2059 (Iran entre les méridiens 48° et 54°).

Type de points

Mosquées pour la plupart (96%), les autres sont quelques églises, synagogues, un temple hindou et quelques monuments non religieux, en particulier les tombeaux des poètes Sa’adi et Hafez.

Figures remarquables identifiées

•    Un Sceau de Salomon centré sur la Mosquée Iranienne
•    Deux Sceaux de Salomon formant un dodécagone centré sur la Mosquée principale d’Agha Lor
•    Deux Sceaux de Salomon adjacents, centrés, l’un sur la Mosquée de l’Agha Baba Khan, l’autre sur la Mosquée Beitol Mahdi
•    Un autre Sceau de Salomon centré sur la Mosquée principale d’Agha Lor, mais non cohérent avec les précédents.

Remarques Les sommets de toutes ces figures sont des lieux sacrés

 

Bibliographie
•    Guide Olizane « Découverte de l’Iran : de la Perse ancienne à l’état moderne », 2017
•    Guide Lonely Planet de l’Iran, 2017